Accueil

Présentation

Fcts statutaires

Actualités

Infos pratiques

Contactez-nous

 

Accéder
à nos bureaux

Tracez votre itinéraire vers nos bureaux

• ARLON

• LIBRAMONT

 

 

Editorial mars 2022


Bonjour à tous,

 

 

Après un tour des régionales voici les principales revendications que nous font remonter nos affiliés.

Les 4 premières revenant pratiquement dans toutes les régionales, c’est bien pour cela que nous organisons ce jeudi une réunion à la CGSP Libramont (rue Fonteny Maroy 13 6800 Libramont) :

 

1. Réduction de la taille des classes qui amène à une moins bonne condition d’enseignement et d’apprentissage.

2. Stop à la surcharge administrative : faire confiance à l’enseignant, cesser de lui demander de justifier tout ce qu’il met en œuvre.

3. Stop à la surcharge de travail liée aux plans de pilotage : réunions, charges administratives, mise en place de stratégies.

4. Non à la réforme de l’évaluation.

5. Stop a l’enveloppe fermée dans l’enseignement supérieur.

6. Amélioration rapide des bâtiments scolaire.

7. Arrêt des réformes du Pacte ayant un impact négatif important sur l’emploi ou détournement des moyens d’encadrement hors classe.

8. Prolongation des heures COVID après les vacances printemps.

 

Vous pouvez bien évidement l’afficher dans votre école, nous proposons de faire le tour des écoles si besoin.

Secrétaire Régional

Yves Braconnier

 

 

 

 

 

MESSAGE IMPORTANT

Syndicaliste, pas criminel.le

En 2019, le Président de la FGTB d’Anvers a été condamné, en appel, pour avoir organisé un piquet de grève devant le port d’Anvers un jour d’action nationale. En 2021, 17 syndicalistes, dont le Président de la FGTB, ont à leur tour été condamnés en appel à des peines de prison avec sursis et à des amendes parce qu’ils étaient présents sur un barrage routier, un jour de grève, en 2015. Dans les deux cas, c’est l’article 406 du Code pénal qui a servi à les condamner pour « entrave méchante à la circulation ». Dans les deux cas, les responsables syndicaux ont été plus sévèrement punis que les autres. C’est l’exercice du droit de grève qui est mis en cause. Aujourd’hui, le syndicat. Demain, à qui le tour ?

Ces jugements sont une forme d’intimidation pour tous les mouvements sociaux et leurs responsables. Un sit-in des jeunes pour le climat, une opération escargot des agriculteurs, une manifestation, une action pacifique sur la voie publique font désormais encourir des risques pénalement. La grève est un droit fondamental. Il n’y a pas de droit de grève si on nous empêche de l’exercer. Les conquêtes sociales sont le fruit de luttes qui ont souvent eu recours à la grève au cours de l’Histoire. Ces conquêtes deviennent fragiles aussitôt qu’on les croit acquises pour toujours. Les dérives autoritaires commencent toujours quelque part... C’est à nous citoyens et citoyennes, mouvements sociaux, monde associatif et syndicalistes de nous mobiliser et de réaffirmer qu’il n’y a pas de démocratie sans liberté d’expression, sans liberté de manifester, sans libertés syndicales.

ACTION

6 décembre 2021

 

CGSP - Enseignement : Régionale du Luxembourg

 

ARLON
80, rue des Martyrs - 6700 Arlon
Tél : 063 / 23 01 00
Fax : 063 /22 82 10

LIBRAMONT
13, rue Fonteny Maroy
ZI de Flohimont - 6800 Libramont
Tél : 061 / 53 01 77 - Fax: 061 / 41 63 66

Espace administrateurs

© 2014
JMTGPRAHICS

)